Ballerina, comment donner vie à un rêve ?

afficheballerina

Ballerina est en salle depuis le 14 décembre. Véritable chef d’oeuvre d’animation, il a demandé des mois de travail et la mutualisation de compétences toutes plus différentes les unes que les autres. C’est ce mélange de compétences qui a su donner un film aussi précis que touchant.

Aujourd’hui, nous avons envie de vous plonger dans les coulisses du film ! De la création des dessins, au voix de nos petits personnages, plein feu sur la réalisation de Ballerina !

Donner vie à une passion

Ballerina a nécessité de nombreux mois de travail et pour cause, les équipes ont eu la volonté de retranscrire les chorégraphie le plus fidèlement possible, avec des mouvements de danse réels. Vous l’aurez compris, la danse est au coeur de ce film. Et pour pouvoir proposer des chorégraphie uniques, les équipes artistiques ont fait appel à deux danseurs étoiles, Aurélie Dupont et Jérémie Bélingard afin de créer toutes les chorégraphies du film.
Aurélie Dupont a confié en interview que créér les chorégraphie pour Ballerina lui a permis de  « de fantasmer encore plus mon mouvement puisque une pirouette de plus c’est réalisable, un grand jeté au ralenti, c’est réalisable ». Ce travail aux côtés d’Eric Summer et Éric Warin lui a offert la possibilité de repousser les limites de ses rêves de danse, « toutes ces images que j’ai en tête et que parfois j’imagine parfois même sur scène, et que évidemment je ne peux pas faire toute seule grâce à ça, c’est possible ! » confie Aurélie Dupont.

Storyboard et éléments de danse se sont mariés au scénario pour la création de l’animation.
Le studio d’animation a soigné les moindres détails, même dans ce décor qu’est l’Opéra de Paris. Aurélie Dupont, qui y travaille a apprécié la fidélité portée à ce lieu iconique.

Danseur et dessinateur ont tous chorégraphié leur passion afin de transmettre des sensations

Félicie et Victor, deux passionnés à incarner

Pour les voix, les réalisateurs Eric Summer et Éric Warin ont choisi la Connasse mais néanmoins princesse de coeurs, Camille Cottin pour le rôle de Félicie et Malik Bentalha pour incarner Victor, le petit inventeur fan de Gustave Eiffel.

Les deux comédiens ont pu amener une touche personnelle aux deux petits personnages. Que ce soit par leur identité vocale que les tonalités rajoutées sur certaines scènes. L’objectif a toujours été de donner vie aux multiples facettes de la jeune danseuse et de l’inventeur. En effet, au delà de la jeunesse des personnages, il y a une véritable profondeur dans leur rôles.

Les deux chorégraphes ainsi que le duo de comédiens ont su apporter beaucoup au film et ont tout donné pour transmettre leur passion.

Si Félicie ne renonce jamais face à l’adversité, les équipes ont su adopter la même philosophie face à la réalisation de Ballerine.

Laisser un commentaire