Capharnaüm, en lice pour de grandes récompenses

Capharnaüm

Ce début d’année est prometteur pour Capharnaüm, le film de Nadine Labaki. En effet, c’est un flot d’annonces et de sélections qui jalonne ce mois de janvier pour la réalisatrice et son superbe long métrage.


Après avoir remporté le Prix du Jury, le Prix du jury œcuménique et pour la 1re édition en 2018, le Prix de la Citoyenneté lors de la dernière édition du Festival de Cannes, Capharnaüm est désormais nommé parmi les plus grandes compétitions du cinéma sur le plan international.

 

Tout d’abord, COCORICO ! Capharnaüm nommé aux César pour le prix du meilleur film étranger ! Rendez-vous le 22 février soit à la Salle Pleyel soit en direct sur Canal + pour suivre cette cérémonie !

cesar

 

Par ailleurs, c’est de l’autre coté de la Manche que l’équipe du film va concourir. En effet, c’est dans la catégorie meilleur « film en langue non anglaise » que le film est sélectionné pour la 72e cérémonie de la British Academy of Film and Television Arts (Bafta) aura lieu le 10 février prochain. Cette sélection est un grand honneur pour l’ensemble de l’équipe du film :

bafta

Mais ce fut également une surprise lorsque le 22 janvier dernier, les noms sont tombés pour la cérémonie des Oscars 2019 et le film est sélectionné dans la catégorie Meilleur film étranger. Voici un extrait de l’effervescence qu’a généré cette annonce inouïe :

Rendez-vous le 24 février pour la 91e cérémonie des Oscars !

Capharnaüm est également nommé aux Motion Picture Sound Editors Awards dans la catégorie Meilleurs effets sonores, bruitages, dialogues et doublages dans un film en langue étrangère.
Motion Picture Sound Editors Awards

Une nouvelle fois, nous tenions à féliciter toute l’équipe du film pour cette prestation époustouflante qui a su toucher les cinéphiles à travers le monde entier.

Plus qu’une film, c’est un regard sur la condition humaine, une ode à la vie unique que Nadine Labaki livre ici avec une justesse d’écriture et de réalisation et ces sélections sont amplement méritées.

Laisser un commentaire