Direction Mexico pour l’exposition « Gaumont : depuis que le cinéma existe » !

affichegaumont

VIVA MEXICO ! L’exposition « Gaumont : depuis que le cinéma existe » pose ses valises au Mexique pour quelques mois.

affichegaumont

Préparez vos passeports, direction le Mexique !

Cette escale mexicaine fait suite à l’exposition parisienne qu’il y a eu en 2015 puis s’est exportée à travers le monde et notamment à Singapour, le Japon ou encore récemment le Canada, la collection pose désormais ses valises au Mexique.
Cette exposition itinérante est définitivement à l’image des débuts du cinéma qui se logeait dans des chapiteaux et des cirques pour parcourir les routes. Nous sommes heureux de voir que l’histoire du cinéma puisse connaître ce parcours.

Ainsi du 10 avril au 30 juin 2019 l’exposition dévoile ses charmes dans la sublime ville de Mexico, puis rendez-vous au cœur du pays à Morelia précisément, la capitale de l’État de Michoacán de Ocampo. Pour cette seconde étape, les visiteurs pourront la découvrir à partir d’octobre 2019 dans le cadre du Festival international du film de Morelia. Le Mexique marque une nouvelle fois l’attachement du monde entier au cinéma français.

Pour ce projet Gaumont s’est associé à la Cineteca Nacional et ont ainsi collaboré avec l’Institut français d’Amérique latine (IFAL) et l’Ambassade de France au Mexique.

Que retrouve -t-on lors de cette exposition ?
L’exposition « Gaumont : depuis que le cinéma existe » regroupe des œuvres de notre collection privée tels que des extraits de films mais également 200 objets originaux, des affiches aux accessoires ou encore des costumes et du matériel cinématographique d’époque. Par ailleurs, l’exposition proposera plus de 5 heures de programmes et de documents audiovisuels – dont 2 films courts de Jean Vigo restaurés en intégralité (« La Natation » et « A propos de Nice »), des documents d’archives exclusifs sur les « Actualités à Mexico » depuis plus de 100 ans, aux dernières productions d’animation et plus de 240 extraits de films issus du catalogue Gaumont.

Alors, on se retrouve là-bas ?

Laisser un commentaire