5 films pour quand les enfants sont couchés

cineadeux

Un nouveau mercredi, un nouveau moment où on a l’impression de tourner en rond, alors que vous pourriez faire un marathon ciné ! Alors, si comme beaucoup, vous avez l’impression que les journées sont interminables, nous allons vous aider à passer une meilleure soirée !
Voici 5 idées de films pour quand les enfants sont couchés.

Désaccord parfait :
Une bonne base si vous avez besoin de percer quelques abcès dans votre couple mais attention, vous êtes confinés donc allez-y doucement, vous ne pourrez pas sortir après cette conversation !

Désaccord Parfait est une comédie sentimentale autour de deux monstres d’orgueil et de talent qui sont passés l’un à coté de l’autre. Ils ne l’admettraient pour rien au monde, mais ni l’un ni l’autre ne s’en est jamais remis. Le film raconte le chemin parsemé d’embûches – que tous les deux vont emprunter avant de peut-être – se retrouver. Avec quelques surprises à la clé…

Ibiza :
Film familial où on tape un peu sur les clichés ! L’avantage de ce film, c’est qu’ensuite, vous serez peut etre moins motivés à emmener toute votre petite famille et vous serez bien content de rester chez vous !

Philippe et Carole, tous deux divorcés, viennent de se rencontrer. Très amoureux, Philippe est prêt à tout pour se mettre les deux ados de Carole dans la poche. Il propose un deal au fils aîné : s’il a son bac, c’est lui qui choisit leur lieu de vacances. Et ce sera Ibiza ! Mais pour Philippe, plutôt habitué à de paisibles vacances dans la Baie de Somme, c’est un véritable choc.

Le Manoir :
Entre humour et horreur, vous allez adorer mourir de rire ! Avec un bande complètement barrée, vous allez prier pour ne jamais être confinés avec eux !

Une bande d’étudiants vient fêter la nouvelle année dans un vieux manoir isolé de tout. Mais peu après leur arrivée, des événements étranges perturbent l’ambiance, avant que la fête ne tourne carrément au cauchemar…

La French :
On voyage dans le temps, avec Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Céline Sallette, Mélanie Doutey, Benoît Magimel et Guillaume Gouix à travers la caméra de Cédric Jimenez offre un film magistral qui fera tout oublier !

Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, organisation mafieuse qui exporte l’héroïne dans le monde entier. N’écoutant aucune mise en garde, le juge Michel part seul en croisade contre Gaëtan Zampa, figure emblématique du milieu et parrain intouchable. Mais il va rapidement comprendre que, pour obtenir des résultats, il doit changer ses méthodes.

36 Quai des Orfèvres :
Nommé 8 fois au César, Olivier marcha offre ici son film signature, il a su marquer tant les critiques que les sectateurs avec ce film d’une puissance incroyable.

Paris. Depuis plusieurs mois, un gang de braqueurs opère en toute impunité avec une rare violence. Le directeur de la PJ, Robert MANCINI a été parfaitement clair avec ses deux lieutenants les plus directs, Léo VRINKS, patron de la BRI*, et Denis KLEIN, patron de la BRB** : celui qui fera tomber ce gang le remplacera à son poste de grand  » patron  » du 36, quai des Orfèvres. La lutte est ouverte entre ces deux grands flics, autrefois amis, qu’aujourd’hui tout sépare : leurs vies, leurs méthodes, leurs équipes et une femme, Camille VRINKS…
**BRB : Brigade de Répression du Banditisme.
*BRI : Brigade de Recherche et d’Intervention.

Préparez les pop corn (si vous en avez, sinon, faites semblant d’en manger dans un saladier vide) et évadez vous grâce au cinéma !

Laisser un commentaire