Alice Guy et Louis de Funès : plus qu’une histoire

culturegaumont3

La passion du cinéma est éternelle, impossible de dater les premiers frissons d’une scène prenante, sa première larme, ou encore son premier éclat de rire. Le cinéma fait partie de la vie de chacun pour notre plus grand bonheur.

Pour que le cinéma ait une place aussi prégnante dans notre quotidien, des hommes et des femmes l’ont aidé à se forger une histoire forte. La preuve en est, les deux actualités suivantes.

La première : la Cinetek, site dédié à la (re)découverte des grands films du XXème siècle a ajouté 18 films d’Alice Guy à son catalogue.
Deux programmes sont proposés en VàD, l’un consacré à sa période française avec Gaumont, l’autre à la période américaine.

culturegaumont4

1896, alors secrétaire au sein de Gaumont, Alice Guy tourne, avec l’aval de Léon Gaumont, son premier film La Fée aux choux. Un court métrage d’une minute à peine qui entre dans l’histoire comme la première fiction de la firme à la marguerite et comme le premier film fantastique du 7e art.

Pour découvrir la suite, il suffit de vous rendre sur le site du CNC, Centre national du cinéma et de l’image animée.

culturegaumont2

Deuxième actualité réjouissante, l’exposition dédiée à Louis de Funès à la cinémathèque de Paris. Depuis le 15 juillet vous pouvez retrouver la grande exposition consacrée à ce comédien unique, complétée d’une rétrospective estivale de 35 films.

culturegaumont1
Il faudra s’armer de patience et attendre septembre pour retrouver une rétrospective dédié au duo Louis de Funès/Gérard Oury.

Vous pouvez retrouver toutes les informations juste ici ainsi que les date de projections.

Alors, Alice Guy ou Luis de Funès, par quelle exposition allez vous commencer ?

Laisser un commentaire