5 films à voir et revoir en été !

gloiredemonpere

5 films, 5 univers différents mais autant de plaisir à remonter le temps du cinéma français !

OSS 117 Le Caire, nid d’espions de Michel Hazanavicius
Ce premier volet de la saga OSS 117 avec Jean Dujardin est tout simplement mythique ! Réalisé par Michel Hazanavicius en 2006, cette comédie délirante a réunion plus de 2,3 millions de spectateurs en salle.

Égypte, 1955, le Caire est un véritable nid d’espions. Tout le monde se méfie de tout le monde, tout le monde complote contre tout le monde : Anglais, Français, Soviétiques, la famille du Roi déchu Farouk qui veut retrouver son trône, les Aigles de Kheops, secte religieuse qui veut prendre le pouvoir. Le Président de la République Française, Monsieur René Coty, envoie son arme maîtresse mettre de l’ordre dans cette pétaudière au bord du chaos : Hubert Bonisseur de la Bath, dit OSS 117.

Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré
Film culte des années 90, les Visiteurs réalisé par Jean-Marie Poiré met à l’honneur un duo aussi improbable qu’efficace, Jean Réno et Christian Clavier ! Véritable carton en salle, avec plus de 13,78 millions de spectateurs, il reste un petit bonbon qu’on adore dévorer !

Les sous-doués en vacances de Claude Zidi
Toujours plus loin dans l’humour désopilant, la suite des Sous-Doués. Petit OVNI humoristique sorti en 1982, ce film met à l’honneur Daniel Auteuil, Gaëtan Bloom, Guy Marchand, Grace de Capitani ou encore Charlotte de Turckheim sur une musique de Vladimir Cosma !
Bebel s’apprêtait à passer ses vacances aux Seychelles aux frais de Jennifer qui s’envole avec un autre que lui. Claudine rêvait de ces îles en compagnie de Stéphane, qui finalement emmènera sa soeur. Le super crooner Paul Menphis s’apprêtait à accueillir Claudia pour changer un peu de son épouse légitime mais il les verra s’embarquer toutes les deux… Tous ces désenchantés vont se retrouver par hasard dans un studio où Paul Menphis, avec le professeur Laurent, travaille à son prochain disque platine par des procédés quasi mathématiques.

Les mariés de l’an deux de Jean-Paul Rappeneau
Jean-Paul Belmondo, Marlène Jobert et Michel Auclair, Les mariés de l’an deux est à regarder sans modération ! Avec plus 2,8 millions d’entrées, cette comédie d’aventure a su charmer tous les spectateurs de génération en génération.

Nicolas Philibert veut divorcer de Charlotte pour épouser, en Amérique, une riche héritière. Il rentre donc en France mais à peine débarqué, il est entraîné dans le tourbillon frénétique de la Révolution. Au cours de son voyage picaresque, il retrouve enfin sa femme Charlotte. Repris par leurs anciennes querelles, les deux époux finissent par divorcer au prix d’extravagantes péripéties. Une grande fresque épique, pleine de tendresse et d’humour.

La gloire de mon père d’Yves Robert
On file direction Marseille avec Yves Robert et son équipe, Philippe Caubère, Nathalie Roussel, Julien Ciamaca, Victorien Delamare et Didier Pain ! Adapté du roman éponyme de Marcel Pagnol publié en 1957, La gloire de mon père est LE film à regarder en été !

Fils d’une couturière et d’un instituteur, le petit Marcel apprend très vite à lire et à écrire. Pour les vacances, la famille Pagnol qui s’est agrandie d’un frère et d’une soeur, part dans les collines avec tante Rose et son mari où ils ont loué une maison. L’oncle Jules initie Joseph à la chasse et ce dernier réussit, à la grande fierté de son fils, le « coup du roi » sur deux perdrix royales. Mais c’est la fin des vacances et Marcel doit se résoudre à quitter ses collines et son ami braconnier.

On commence par quel film ?

Laisser un commentaire