Happy Birthday à une super mamie !

denisegrey

Le 17 septembre, la plus drôle de grand mère aurait eu 122 ans ! Cela fait 22 ans que Madame Denise Grey nous a quitté et c’est comme si nous avions tous perdu un membre de notre famille.

denisegrey

Denise Grey a incarné à deux reprises Poupette, une arrière grand-mère qui certes ne mâche pas ses mots mais c’est aussi trouver les paroles les plus réconfortantes du monde et les réponses les plus cocasses à Sophie Marceau dans La Boum ! C’est en 1983 qu’elle connait sa première nomination aux Césars, pour le prix de la meilleure actrice dans un second rôle pour La Boum 2 grâce à ce rôle. Cette soirée, elle n’a pas remporté le trophée tant espéré mais sa joie de vivre lui a permis d’obtenir la première place dans le coeur des français.

Son franc parler a su rendre son personnage mythique auprès de spectateurs français.

Mais saviez vous que notre collaboration avec Denise Grey ne datait pas de la Boum ? Eh oui, la première fois qu’elle a été aux côtés de nos équipes c’était en 1954 avec Escalier de Service de Carlo Rim dans le sketch « Les Béchard » où elle interprétait le rôle de Madame Thevenot, la belle-mère. A ses côtés, on pouvait retrouver Danielle Darrieux, Jean Richard, Louis de Funès ou encore Marthe Mercadier.

escalier-de-service-affiche

Trois ans plus tard, elle fit une nouvelle confiance à la marguerite dans La Peau de l’Ours réalisé par Claude Boissol : « Victime de malaises fréquents, le commissaire Ledru fait une série d’examens, et acquiert la certitude que quelqu’un cherche à l’empoisonner à l’arsenic. Procédant par élimination, il suspecte chaque membre de sa famille, espérant découvrir des mobiles cachés. Mais le hasard lui révèle qu’il n’est que la victime d’un accident. Il obtient alors le pardon des siens qu’il avait si injustement soupçonnés. » Pour compléter l’affiche, le réalisateur a souhaité mettre à l’écran Claude Boissol, Sophie Daumier, Nicole Courcel ou encore Jean Richard.

lapeaudelours

Son sourire n’avait d’égal que le rayon de soleil qui se logeait dans son regard. L’équipe souhaitait rendre un hommage à l’éternelle « Poupette », l’arrière-grand-mère de Sophie Marceau dans la Boum !

Laisser un commentaire