Découvrez la bande annonce de L’Empereur de Paris avec Vincent Cassel

empereurdeparis2

Il va être difficile d’attendre le 19 décembre et la sortie de L’Empereur de Paris ! Pour rappel, voici le synopsis :
Sous le règne de Napoléon, François Vidocq, le seul homme à s’être échappé des plus grands bagnes du pays, est une légende des bas-fonds parisiens.Laissé pour mort après sa dernière évasion spectaculaire, l’ex-bagnard essaye de se faire oublier sous les traits d’un simple commerçant. Son passé le rattrape pourtant, et, après avoir été accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, il propose un marché au chef de la sûreté : il rejoint la police pour combattre la pègre, en échange de sa liberté. Malgré des résultats exceptionnels, il provoque l’hostilité de ses confrères policiers et la fureur de la pègre qui a mis sa tête à prix…

La bande annonce a enfin été dévoilé et promet de belle émotions, découvrez-la juste ici :

Un voleur peut-il rester un voleur ? Un voleur doit il rester un voleur ? De toute évidence NON ! Vidocq, évadé devenu chef de la police parisienne prouve que rien n’est jamais écrit pour l’éternité !

empereurdeparis3

L’évadé perpétuel revient donc pour un Empereur de Paris réalisé d’une caméra de maitre par Jean-François Richet. Il s’est accompagné d’Eric Besnard pour le scénario, les deux hommes ayant travaillé l’adaptation ensemble ainsi que les dialogues. Pour ce film teinté d’histoire, c’est Vincent Cassel qui tient le rôle principal. Aux côtés de ce grand comédien, une équipe 5 étoiles composée de Freya Mavor, Auguste Diehl, Denis Menochet, James Thierrée, Patrick Chesnay, Olga Kurylenko et Fabrice Luchini.

empereurdeparis1

Pour le tournage, c’est tout le Grand Paris que l’équipe a embrassé. En effet, celle-ci a fait escale dans les châteaux de Vaux-le-Vicomte et Fontainebleau ainsi que dans la grande cathédrale Saint-Maclou de Pontoise mais l’Essonne n’est pas en reste grâce à sa base militaire. Le réalisateur, Jean-François Richet a veillé à reconstitué minutieusement Paris, il était vital que le décor soit un personnage aussi crédible que Vidocq !

Pour appuyer de travail d’orfèvre, la photographie a été léchée, chaque plan s’est construit avec attention pour que l’histoire et l’Histoire se drapent d’une esthétique à la fois traditionnelle mais résolument moderne.

Rendez-vous le 19 décembre en salle !

Laisser un commentaire